• laetitiaRaoultPsy

Globalement, les TCC, c'est quoi ?

Mis à jour : juin 2

Peut-être avez-vous déjà entendu parler des thérapies cognitives et comportementales ? Peut-être est-ce la première fois que vous entendez mentionner ce terme ?


Certainement, vous en connaissez quelques principes...peut-être même sans le savoir. D'ailleurs, c'est ce qui fait tout leur charme: les TCC sont intuitives !


Pourtant, cela peut être difficile de se faire une idée concrète de ce à quoi elles correspondent...


Si on prend simplement l'appellation "thérapies cognitives et comportementales", on a déjà quelques indices: le terme THERAPIE renvoie à l'idée de mettre en place des techniques pour aller mieux. Le terme COGNITIF renvoie à ce qui se passe dans notre tête. Enfin, le terme COMPORTEMENTAL implique les actions mises en place.


Alors, on fait quoi de tout cela?


Pour commencer, les TCC sont issues d'une approche scientifique de la psychologie. L'approche scientifique implique des faits observables, des processus identifiables et des résultats analysables.


Issues tout d'abord du courant comportementaliste, les courants cognitiviste puis émotionnel sont venus s'y greffer permettant une intégration de ces différents éléments dans la compréhension du fonctionnement humain. On parle de vague 1, vague 2 et vague 3. Ces thérapies peuvent être illustrées par un cercle vicieux impliquant l'impact de la situation sur les pensées, émotions et comportements.





Dans un seul modèle, les TCC nous permettent de comprendre comment fonctionne un individu et d'où vient sa souffrance en mettant en avant les facteurs précipitants et de maintien, c'est à dire les choses qui déclenchent et perpétuent les souffrances. Une fois ces éléments analysés, des prises en charge adaptées sont élaborées puis proposées.


Elles se focalisent sur le moment présent. La douleur est observée au regard de son impact dans le quotidien. Une compréhension sommaire des causes suffit, et la majorité du temps de thérapie est alloué à l'apprentissage de techniques permettant de diminuer la souffrance dans l'ici et maintenant.


Le patient est quant à lui actif: il a des tâches à réaliser entre les séances. L'objectif est de rendre la personne autonome face à ses difficultés. Ainsi, en apprenant à s'auto-analyser et à mettre en place différents outils, il sera en mesure de comprendre pourquoi il souffre, d'en connaître les mécanismes et de savoir y répondre.



27 vues

07.80.99.97.49

©2020 par Laetitia RAOULT. Créé avec Wix.com